7 conseils anti-panique quand on est parent d’ado

7 conseils anti-panique quand on est parent d’ado

Compliqué d’être un parent d’ado ?

Pas tant que ça.

Il suffit de considérer que votre enfant grandit et que nous devons également évoluer avec lui.

Et il va falloir évoluer de la bonne manière.

Ni être trop sur leur dos, vous savez le parent autoritaire qui ne lâche rien.

Ou au contraire, celui qui laisse tout passer, le parent laxiste.

Laissez-moi vous donner 7 conseils pour ne plus être en panique quand on a un ado…

1. La construction de votre ado

Votre ado est en train de se construire, il veut avoir son opinion, il veut avoir raison.

Cela engendre souvent des conflits.

À vous de savoir quelles batailles combattre. Attaquez-vous à des résolutions de problèmes graves et laissez les pacotilles.

2. Fixer des règles

À la maison comme dans la vie courante, il faut fixer des règles sinon tout le monde passerait au feu rouge.

Petite astuce : Pour éviter également les conflits avec un adolescent difficile, fixez des règles ensemble.

Il faut que votre ado valide lui aussi vos règles. Votre ado doit connaître les conséquences s’il dépasse les limites.

3. La sociabilité

Encouragez votre ado à aller vers les autres, car il peut devenir accro à la solitude.

Comment ?

Par une activité sportive, musicale…

Lorsque vous recevez du monde à la maison, intégrez-le dans le groupe, cela le valorise.

4. La gratification différée

Enseignez à votre adolescent le principe de la gratification différée (le test du chamallow).

Il s’agit ici d’une étude réalisée en 1972 par le psychologue Walter Mischel.

Exemple : Un chamallow est donné à un enfant. Si l’enfant résiste à l’envie de manger le chamallow, il en obtient par la suite deux autres en guise de récompense. 

L’étude montre alors que, plus un enfant a un contrôle sur soi important, plus il aura de facilité dans la vie, obtiendra de meilleurs résultats scolaires, etc.

En résumé, apprenez à votre ado à être patient afin qu’il puisse mettre toutes les chances de son côté.

5. N’en demandez pas trop

Ne posez pas plus de deux questions à la fois.

Si vous posez trop de questions, il va être agacé et pensera que vous voulez rentrer dans sa vie.

Préférez des questions ouvertes plutôt que des questions fermées, sinon il ne répondra que par oui ou par non.

Cela incitera le dialogue plutôt qu’à un monologue.

6. Le parent miroir

N’oubliez pas une chose, vous êtes son miroir même si vous pensez qu’il ne vous regarde pas ou ne vous entend pas.

Donnez le bon exemple et vous verrez, votre ado prendra vos habitudes, vos mimiques, votre style de langage.

Si vous commettez des imprudences sur la route, il fera de même.

Si vous criez, il criera.

Développez de bonnes habitudes comme :

  • ​Manger ensemble des plats équilibrés.
  • Faire de l’exercice.
  • Aller vous coucher sans votre portable (oups, c’est compliqué ça).​

7. Prise de risque mesurée

Très important, laissez-le prendre des risques mesurés.

Il a besoin d’expérimenter.

C’est en se confrontant au monde extérieur qu’il va pouvoir se développer. Il saura ainsi prendre les bonnes décisions qui auront du sens pour lui.

Conclusion

N’oubliez pas que votre ado est en train de se transformer en adulte responsable et autonome.

Le chemin peut être long pour certains, car il sera semé d’embuches.

Il doit savoir que vous serez toujours là pour l’aider et le valoriser dans sa quête.

La chose la plus importante est une communication bienveillante et beaucoup d’amour.

Soyez fiers de vous et fiers de votre ado.

Prenez soin de vous.

Laisser un commentaire