Comment bien accueillir un enfant dans une famille d’accueil ?

Comment bien accueillir un enfant dans une famille d’accueil ?

Pour les enfants, jeunes ou pas, se retrouver du jour au lendemain dans un nouvel environnement peut être une vraie épreuve. En tant que famille d’accueil, il vous revient donc de tout mettre en œuvre pour briser la glace et bien l’accueillir. Découvrez ici quelques astuces pour bien recevoir un enfant placé envoyé dans votre foyer.

Préparez sa venue

Avant toute chose, il est important de savoir que pour être en mesure d’accueillir un enfant placé au sein de votre famille, il faut que vous suiviez certaines formations en plus d’avoir les bonnes informations.

La plus importante concerne la notion même d’enfant placé. Dans certaines circonstances, un mineur peut être placé dans une structure de protection de l’enfance (famille d’accueil, village d’enfants, etc.) pour sa protection morale et physique.

Cette mesure de placement doit être ordonnée par un juge des enfants et est distincte d’une tutelle et d’une adoption. Elle doit être prononcée pour deux ans au maximum puis doit faire l’objet d’une nouvelle étude.

Pour permettre à l’enfant de s’intégrer aisément dans son nouvel environnement, vous devrez faire preuve de beaucoup d’anticipation. Vous devrez donc préparer avec beaucoup de soin la venue de l’enfant placé dans votre foyer des semaines, voire des mois à l’avance.

Il vous faudra aménager un espace sain, sécurisé et adapté à l’âge et à la condition physique et mentale de l’enfant placé. Par exemple, vous pourrez prévoir quelques jouets ludiques pour des enfants en bas âge. De plus, renseignez-vous le plus possible sur l’enfant qui sera placé auprès de vous pour savoir les outils spéciaux (médicaments par exemple) que vous devrez vous procurer.

Restez à l’écoute

En tant que tuteur, vous aurez à créer un environnement sain pour l’enfant. Quelles que soient les bêtises que celui-ci pourra commettre, vous devrez toujours garder à l’esprit que la communication est la clé.

Ne vous laissez jamais aller à la violence, qu’elle soit physique ou morale, car elle pourrait marquer et traumatiser l’enfant à vie. Cela pourrait non seulement vous coûter une suspension, mais surtout, vous plongerez encore plus l’enfant dans un état de détresse.

La meilleure manière de comprendre les enfants est de les écouter attentivement et cela est un devoir pour vous en tant que famille d’accueil. En parlant d’écoute, cela ne sous-entend pas seulement les paroles prononcées par l’enfant. Chez les enfants (spécialement ceux qui ont subi des traumatismes), les silences sont lourds de sens et il vous revient de savoir les lire.

Savoir conserver la distance professionnelle

La proximité crée les sentiments et cela se vérifie très souvent dans les cas d’accueil d’enfant dans les familles. À force de vous côtoyer au quotidien, l’enfant placé et vous pourriez développer une certaine affection l’un pour l’autre et cela est tout à fait normal.

Toutefois, il est important que vous gardiez à l’esprit que vous êtes dans votre cadre professionnel et que cela ne doit pas dégénérer. Ainsi, il est souvent recommandé de placer une certaine distance professionnelle avec l’enfant placé pour que la séparation ne soit pas trop compliquée.

La famille d’accueil doit donc offrir une écoute et une affection indéfectibles à l’enfant sans nouer de liens trop importants avec lui. Pour cela, elle doit alors savoir faire la part des choses et garder un certain équilibre entre sentiment et professionnalisme.

Laisser un commentaire