You are currently viewing <strong>Être un bon parent : quels sont les conseils à suivre ?</strong>

Être un bon parent : quels sont les conseils à suivre ?

La parentalité n’est pas une situation facile à vivre, même avec toute la bonne volonté du monde. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il est impossible d’être un bon parent. Car, le bon parent est celui qui s’attèle à prendre les bonnes décisions pour le bien-être de son enfant. Sachez qu’en matière de parentalité, la perfection n’existe pas, peu importe ce qu’on vous dira. Acquérir de bons réflexes parentaux implique de bien se documenter sur le sujet et d’éviter les mauvaises pratiques parentales. Si vous ne savez pas par où commencer, voici pour vous quelques conseils à suivre pour être un bon parent.

Où trouver des conseils pour les parents ?

La génération de parent actuelle a la chance d’avoir une documentation fournie sur le sujet de la parentalité. En effet, ce sujet est l’un des plus étudiés en psychologie et de nombreux résultats, plus affinés les uns que les autres, en sont sortis. Ces résultats ont permis de confirmer ou infirmer certaines pratiques parentales exercées depuis la nuit des temps.

Chaque enfant étant unique, sachez que les techniques qui fonctionneront sur l’un ne fonctionneront peut-être pas sur l’autre. Ce sera donc à vous de vous adapter selon les circonstances et le tempérament de votre enfant. Par exemple, pour ce qui est des punitions, les avis sont partagés sur l’efficacité positive de la fessée. Alors, en lieu et place d’une fessée, vous pouvez supprimer des privilèges, raisonner, raccourcir le temps de jeu, etc.

Même si la recherche de documentation peut vous sembler fastidieuse, retenez que vous n’en tirerez que des avantages positifs. Cependant, vous pouvez également vous tourner vers des sites ou blogs personnalisés comme Pacha Maman. Vous y trouverez une mine d’information.

Être un bon modèle

Les enfants ont tendance à copier ce que les adultes font et notamment leurs parents. Alors, si vous voulez que votre enfant agisse d’une certaine manière, c’est à vous de lui montrer. En effet, l’être humain est doté de la capacité à apprendre et cela passe par l’imitation. Ainsi donc, les enfants observent attentivement les moindres faits et gestes des personnes qui les entourent et tentent de les reproduire.

Montrez donc à votre enfant une attitude et un comportement positifs, soyez empathique à son égard et témoignez-lui du respect. En d’autres termes, soyez la meilleure version possible de vous-même et vous verrez que votre enfant suivra exemple.

Témoigner de l’affection

Aimer son enfant n’est en principe pas une chose compliquée pour un parent, mais démontrer cet amour peut l’être. En effet, certains parents peuvent croire à tort que les cadeaux, la surprotection, la clémence, etc. sont des preuves d’amour envers leur enfant. Au contraire, cette manière de procéder rendra votre enfant capricieux et indiscipliné.

Témoigner de l’affection à votre enfant, c’est passer du temps de qualité avec lui, lui faire des câlins, être à son écoute, etc. Vous devez lui montrer de l’intérêt et partager ses moments de joie et de peine avec lui. Cela sera aussi bien bénéfique pour lui que pour vous, car ces actes d’amour peuvent déclencher la libération d’ocytocine, l’ocytocine étant l’hormone du bien-être. Grâce à cette substance neurochimique, vous aurez un énorme sentiment de paix intérieure, de bonheur et de chaleur émotionnelle. Vous développerez également une relation plus étroite avec votre enfant.

Avoir un objectif parental

Comme tout projet, la parentalité implique d’avoir des objectifs. Bon nombre de parents ont pour objectif que leur enfant soit responsable, respectueux, indépendant, sociable, productif, studieux, etc. Mais vous, quel est votre objectif parental ? Y consacrez-vous assez de temps ?

Il peut parfois sembler plus facile de lire/recevoir des conseils que de les appliquer. Et cela l’est encore plus quand on est parent, car concilier travail et vie familiale n’est pas de tout repos. Certains parents ont donc tendance à baisser les bras et à attendre que la journée se termine. Mais sachez que cet état d’esprit ne vous aidera pas à faire avancer les choses.

Pour que les choses évoluent dans le bon sens, travaillez sur vous et cultivez votre patience. Dès que vous ressentirez de la frustration ou de la colère, prenez du recul et réfléchissez à l’impact de vos actes. Essayez-vous à transformer chaque mauvaise expérience en moment d’apprentissage pour votre enfant. Cela vous permettra de mieux façonner l’esprit (cerveau) de votre enfant pour lui inculquer les bonnes manières de faire. Cela ne fera que renforcer votre autorité sur lui et son respect à votre égard, mais renforcera également votre relation.

Penser à son bien-être

Être parent, ce n’est pas être esclave de son enfant. Malheureusement, bon nombre d’adultes se laissent aller lorsqu’ils deviennent parents, au détriment de leur bien-être. Ce laisser-aller peut causer du tort à votre santé mentale et physique, mais aussi à l’union du couple. Alors, si vous persistez à ne pas y prêter attention, vous risquez d’atteindre un point critique de non-retour. Pensez donc à renforcer votre relation avec votre partenaire en passant des moments de qualité ensemble.

Demandez de l’aide si nécessaire à vos proches, un professionnel de santé, mais ne gardez surtout pas votre mal-être pour vous. Prenez du temps pour vous, pour vous détendre, vous retrouver et faire le point. En prenant soin de vous et de votre couple, vous marquerez une grosse différence dans votre vie familiale et parentale. Car, de ces deux aspects dépendent la stabilité émotionnelle de votre enfant et la réussite de vos objectifs parentaux.

Pack organisation familiale

* indicates required
/

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de chaque mail.

Laisser un commentaire