Quel Sport Pour Mon Enfant ? Choisir Le Plus Adapté

Quel Sport Pour Mon Enfant ? Choisir Le Plus Adapté

Quel sport pour mon enfant ? La rentrée ne concerne pas que l’école, c’est aussi la reprise des activités sportives et culturelles. Vous souhaitez inscrire votre enfant à un sport, mais cherchez celui adapté à son âge ? Basket-ball, judo, danse ou encore athlétisme, le choix est vaste. Voici une sélection d’activités physiques à lui proposer en fonction de son âge et de son caractère.

Éveil corporel de 6 mois à 4 ans

Dès son plus jeune âge, votre enfant a besoin de se dépenser et d’appréhender son corps et les mouvements qu’il peut faire. La pratique d’un sport (éveil corporel) est conseillée. 

Les séances de bébé nageur sont idéales pour l’aider dans son développement moteur et partager des moments en famille. Dès les premiers mois (après les vaccins), vous pourrez vous rendre dans une des nombreuses piscines qui proposent ce type d’activités. Lors de ces séances, votre enfant apprendra à s’adapter à un nouvel environnement qui lui rappellera sa vie durant la grossesse. La plupart des bébés adorent ces moments familiaux. Certains peuvent appréhender ces séances. Cela dépendra de l’âge de votre enfant et de son tempérament. Mais avec de la persévérance, ces instants seront de simples moments de partage. 

De nombreuses associations sportives proposent également des séances de baby sport. Durant celles-ci, votre petit pratiquera des activités au sol avec parfois du matériel (ballon, cerceau…). Il découvrira, sous forme de jeux, différents sports. 

Activités physiques dès 4 ans

Dès l’âge de 4 ans, le nombre d’activités physique possible augmentent. Outre le fait que votre enfant peut continuer à pratiquer des séances d’éveil corporel et de gym douce, il aura un choix plus large devant lui :  

  • danse ;
  • natation ;
  • judo ;
  • équitation ;
  • baby basket ou autre sport pour les plus petits. 

Sport enfant dès 6 ans

Arrivé à 6 ans, votre grand voudra certainement s’essayer à quelques activités sportives collectives ou individuelles. Et là encore, il y a du choix : 

  • Sports individuels : tennis, escrime, équitation, karaté…
  • Sports collectifs : basket, rugby, football, handball…

Envie de diversité ? Votre enfant débutera peut-être l’athlétisme. Ce sport développe une certaine polyvalence. Après des années de pratique, votre garçon ou fille se spécialisera. Courir, sauter, lancer autant de gestes techniques que votre enfant pourra maîtriser.

À partir de 10 ans, ses capacités d’apprentissage augmenteront de manière spectaculaire. Il pourra alors se perfectionner dans un sport, dans une technique. Les compétitions débutent généralement vers 8 ans. À vous de discuter avec votre enfant pour savoir si ces championnats sportifs l’intéressent. Le but étant qu’il prenne plaisir tout en faisant une activité sportive

Activités sportives pour les plus de 12 ans

D’après le ministère des Sports, plus de 30 % des adolescents de 12 à 17 ans ne pratiquent aucune activité sportive. Pour que votre enfant grandisse en bonne santé, il faut qu’il arrive à maintenir une certaine activité physique. Aidez-le en lui proposant des sports qui pourraient lui plaire, mais aussi en discutant avec lui.

L’inscription, à cet âge-là, en club peut être compliquée. En pleine adolescence, l’intégration à un groupe peut sembler insurmontable pour certains d’entre eux. Aussi, il faut arriver à trouver des activités à faire avec votre  adolescent. Certains joggeurs proposent à leur enfant de plus de 12 ans de venir courir avec eux. D’autres pratiquent le vélo en famille. Cela permet de « bouger » ensemble et de resserrer les liens parfois distendus. 

Aider son enfant à choisir un sport

Vous avez noté les activités proposées dans votre commune ou proche de votre lieu d’habitation, mais vous ne savez pas quelle est celle qui correspond le mieux à votre enfant ? 

Avant de partir dans des recherches sur Internet assez longues. Prenez le temps de poser la question à votre enfant : « Quel est le sport que tu aimerais pratiquer cette année ? ». S’il vous répond, c’est gagné ! Mais souvent, les enfants ne savent pas choisir. Il faut les y aider. Quel sport pour quel enfant ? Le choix pourra se faire en fonction de son caractère. 

Sport pour les indépendants

Votre enfant aime se sentir libre et acteur de ses choix ? Il est alors indépendant et préfèrera les sports individuels. Il prendra plaisir à ne compter que sur lui pour réussir en sport comme dans d’autres situations. La natation, l’escrime, l’athlétisme, l’équitation, l’escalade ou encore la gymnastique semblent tout indiqués pour lui. Dans la pratique de ces activités sportives, votre enfant aura une liberté de mouvement et de décision. Ces sports ne sont pas pour autant solitaires puisque lors des entraînements, il sera dans un groupe. Il ne sera donc pas tout seul. Toutes ces disciplines citées développent la rigueur et la stratégie. Un véritable plus pour l’avenir. 

Sport pour les timides et introvertis

Votre enfant n’aime pas se faire remarquer ? On dit de lui qu’il est timide ou introverti ? Les sports de combat (karaté, judo, lutte, etc.) peuvent lui convenir. Mais pensez également aux sports collectifs qui peuvent le pousser à aller vers les autres. Jouer en équipe permet de se sentir intégré à un groupe, votre enfant pourrait vaincre sa timidité en se sentant accueilli par ses pairs. 

Sport pour les enfants pleins d’énergie

Pour les plus actifs d’entre eux, les sports intenses combleront leurs besoins. Privilégiez une discipline de combat (boxe, lutte) ou d’arts martiaux (judo, taekwondo) pour une meilleure canalisation de l’énergie. Votre enfant peut également s’inscrire à un sport collectif où l’engagement physique est important (exemple : rugby). 

La multiplicité des activités physiques permet de trouver celui qui lui correspond au mieux. Mais le but n’est pas non plus qu’il n’en pratique qu’un sans jamais en tester d’autres. Deux possibilités : 

  • votre enfant est passionné par une discipline et la pratique avec plaisir jusqu’à l’âge adulte (et peut-être plus) ; 
  • c’est un « testeur » qui a besoin d’essayer plusieurs disciplines sportives pour trouver celle qu’il préfère. Il pourra très bien revenir plus tard à sa discipline initiale. 

Notez que le sport apprécié des parents n’est pas forcément celui de leur progéniture. 

Vous ne lui avez trouvé aucune activité physique cette année ? Pas d’inquiétude ! Il reste le sport en famille : randonnée, balade à vélo, activités physiques en fonction du matériel à la maison (ping pong, pilate, baby gym, yoga…) et de votre organisation. Partagez des moments sportifs avec votre enfant. Votre complicité n’en sera que renforcée. 

Pack organisation familiale

* indicates required
/

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien en bas de chaque mail.

Laisser un commentaire